Que signifie faire ses nuits ?

Faire ses nuits, ça veut dire en tout premier lieu que les parents puissent se reposer !

Lorsque les parents disent que leur bébé « fait ses nuits », cela signifie généralement que les nuits de leur enfant correspondent à leurs nuits à eux.

Cette question du sommeil de la nuit est particulièrement importante au moment où la maman reprend le travail – donc lorsque le bébé a environ 3 mois. Il sera sans doute nécessaire de mettre en place une organisation si possible équitable entre les deux parents…

Il n’y a pas d’âge précis pour « faire ses nuits », mais on estime qu’entre 4 et 6 mois, le sommeil de nuit s’est généralement mis en place. Après 6 mois, quand l’intervalle de temps n’est pas assez long entre le dernier biberon avant la nuit et le premier biberon du matin, il est légitime de commencer à se demander pourquoi son enfant se réveille la nuit.

Les causes peuvent être multiples : au-delà de 4 mois, c’est rarement la faim qui éveille le bébé, mais plus souvent le besoin d’être rassuré et pris dans les bras. Mais il peut aussi s’agir de troubles digestifs, du bruit ambiant, ça peut être un environnement inadapté… De nombreux articles de Malo apportent des informations sur le sommeil des bébés et sur les caractéristiques d’un environnement favorisant un bon sommeil.

Quoi qu’il en soit, il n’y a pas de règle gravée dans le marbre ! Tout dépend de l’enfant. Chaque enfant a un rythme de sommeil un petit peu différent et donc, tous les enfants ne feront pas leurs nuits au même moment : certains enfants, dès l’âge d’un mois, peuvent avoir un sommeil continu d’environ 8 à 10 heures, lorsque d’autres n’auront pas une vraie nuit complète avant un an...

Chez la plupart des enfants, le sommeil se régule entre deux et quatre mois, parfois plus tard.

Au début, les enfants dorment 16 voire 20 heures par jour. Très progressivement, s’installe l’alternance jour/nuit. Le bébé reste réveillé davantage dans la journée et dort davantage lorsque la nuit arrive. Au cours de la nuit, les intervalles entre deux réveils se font de plus en plus longs, pouvant aller jusqu’à 6, puis 8 heures. On estime que le bébé fait ses nuits lorsque la dernière tétée se situe entre 22h et minuit, et la première du jour suivant à partir de 6h.

Il faut aussi tenir compte du fait que les enfants ont très naturellement leur propre rythme de sommeil. De la même manière que les adultes peuvent être « lève-tôt » ou « lève-tard », qu’il existe de petits ou de gros dormeurs, les enfants peuvent faire leurs nuits très rapidement – ou au contraire très (trop !) tard…

En tout état de cause, et si vous craignez que des troubles du sommeil s’installent chez votre enfant, n’hésitez pas à en parler avec votre médecin traitant ou votre pédiatre.