Pendant la grossesse, plusieurs motifs doivent inciter les femmes à consulter. Nous allons les évoquer dans cet article.

La rupture de la poche des eaux

Tout d’abord, et quel que soit le terme, si vous perdez les eaux, vous devez vous rendre à la maternité dans les deux heures qui suivent la rupture.

Si la perte des eaux est abondante, vous n’aurez généralement aucun doute sur le fait que la poche de liquide amniotique s’est rompue. Mais c’est parfois plus subtil et la rupture n’est pas évidente : vous pouvez perdre du liquide goutte à goutte, ce qui est plus difficile à repérer. Dans tous les cas, il faut aller à la maternité.

Il n’y a pas d’urgence absolue – mais n’attendez pas trop quand même : vous pouvez prendre une douche, prendre un repas léger ou attendre votre partenaire avant de partir. On conseille de se mettre en route dans les deux heures qui suivent la rupture si le liquide est clair comme de l’eau. En revanche, si le liquide est teinté (verdâtre comme du thé vert, voire plus foncé) il ne faut pas tarder et se rendre directement à la maternité.

En cas de rupture de la poche, il existe un risque d'infection et dans certaines situations, il faudra démarrer une antibiothérapie. Il est donc très important de consulter, y compris en cas de doute.

Les contractions

Il est possible de ressentir des contractions pendant la grossesse, surtout au troisième trimestre et notamment en fin de journée (en cas de fatigue ou d’effort important).

Il n’est pas toujours utile de consulter. Jusqu’à une dizaine de contractions irrégulières et peu ou non douloureuses par jour, il n’y a pas lieu de s’inquiéter et il n’est pas nécessaire de se rendre à la maternité.

À partir du 8e mois, si les contractions ressenties deviennent douloureuses et régulières, il se peut que le travail soit en train de démarrer. Dans ce cas, pour un premier bébé, il est conseillé de rester à la maison deux heures avec des contractions douloureuses et régulières toutes les 5/10 minutes. Si ce n’est pas un premier bébé, mieux vaut vous mettre en route après une heure de contractions régulières et douloureuses.

Quand les contractions douloureuses démarrent, n'hésitez pas à prendre un bain chaud. L’eau chaude a un effet relaxant et détendant. S’il s’agit de contractions de pré-travail ou si les contractions sont peu efficaces, elles auront tendance à s’atténuer voire à s’arrêter, et il ne sera alors pas nécessaire de consulter.

Des pertes de sang

Une femme enceinte ne devrait pas avoir de pertes de sang. Si c’est le cas, vous devez vous rendre à la maternité. Cela peut être bénin, mais il faudra consulter pour s'en assurer.

En cas de chute, de choc ou de coup sur le ventre

Le bébé est bien protégé par son liquide amniotique pendant toute la grossesse.

Mais si vous tombez (sur le ventre ou même en arrière) ou si vous recevez un coup dans le ventre, il est très important de se rendre à la maternité pour contrôler que le bébé va bien et que le placenta, la poche des eaux et le col utérin n’ont pas été impactés. Que ce soit une chute, un accident de voiture, une agression ou tout autre incident, il est important de consulter en urgence.

La fièvre

Une fièvre maternelle supérieure à 38,0°C doit être explorée à la maternité où vous êtes suivie. La fièvre n’est pas dangereuse en tant que telle mais elle est le signe d’une défense de l’organisme. Elle indique généralement une infection, qui peut être bénigne ou plus grave. Dans tous les cas, il faudra traiter la cause et assurer une surveillance adéquate.

La fièvre peut aussi entraîner des contractions. En fonction du terme de la grossesse, une infection peut alors augmenter le risque de fausse couche tardive ou d’accouchement prématuré.

Si vous avez l’impression que votre bébé bouge moins

Vous devez sentir votre bébé bouger tous les jours : cela signe son bien-être. Bien sûr, les bébés ont leur propre rythme et dorment beaucoup. Généralement, les femmes enceintes repèrent le rythme de leur bébé et savent que celui-ci bouge plus à tel ou tel moment de la journée.

En cas de doute, vous pouvez commencer par manger un aliment très sucré, puis vous allonger sur le côté gauche. Le bébé doit réagir et bouger dans les 30 minutes. Si le bébé ne réagit pas, il faut consulter.

En cas de symptômes divers

La pré-éclampsie est une maladie de grossesse qui donne des symptômes tels que des maux de tête, des mouches devant les yeux, des bourdonnements dans les oreilles, des œdèmes très importants, une douleur au niveau de l’estomac... Si vous présentez ces symptômes, il est important de consulter.

Le jour du terme

Si vous n’avez pas accouché le jour de votre terme, rendez-vous dans votre maternité pour faire le point et voir la suite de la prise en charge.

Bien évidemment, n’hésitez jamais à appeler les sages-femmes de salle de naissance avant de vous rendre à la maternité. Elles pourront vous donner des conseils, vous confirmer qu’il est utile de venir et préciser un éventuel délai selon l’urgence du motif de consultation. Et bien sûr, prenez tout votre dossier de grossesse : carte de groupe sanguin, bilans, échographies, etc.

Heureux accouchement !

Camille D’AVOUT
Sage-femme libérale, Paris