Dans la vie d’une femme, aucun événement autre que la grossesse et l’accouchement ne transforme son corps de manière aussi importante et aussi rapide.

La physiologie et les modes de vie actuels

Tous les mécanismes d’adaptation à cette transformation sont physiologiques : il s'agit d'un processus naturel, et ce depuis toujours. Chaque muscle, tendon, ligament, articulation, volume des fluides, sécrétion hormonale spécifique sait modifier sa fonction au cours des différentes étapes, de la conception à la naissance, puis lors de la période post-natale.

Au fil des siècles, nos modes de vie sont devenus de moins en moins compatibles avec la physiologie humaine à cause de rythmes de vie inadaptés, du mobilier, des modes de déplacements, de l’alimentation, des perturbateurs endocriniens, de la diminution de l’activité physique – cette liste est non exhaustive !

Le corps a malgré tout certains moyens de compenser ces déséquilibres, mais cela peut provoquer des restrictions ou des blocages de la mobilité des tissus.

Lors de la révolution corporelle que représente la maternité, si de telles compensations se sont installées avant la grossesse, elles risquent de s’aggraver et de provoquer alors douleurs ou inconfort en période post-natale.

Les parties du corps sollicitées pendant la grossesse et l'accouchement

Outre le bassin, deux zones anatomiques vont être particulièrement sollicitées pendant la grossesse et l’accouchement :

  • Le diaphragme abdominal : structure musculaire puissante en forme de dôme séparant la cage thoracique de l’abdomen. Sa détente est nécessaire pour garder une bonne amplitude respiratoire.
  • Le périnée : savant tissage musculaire en forme de large hamac fixé sur le bassin. Son rôle est de soutenir les organes du petit bassin (vessie, utérus, rectum).

La liberté de mouvement du couple diaphragme-périnée est primordiale pour le confort et l’adaptation corporelle nécessaire pendant la grossesse, l’accouchement et la période post-natale.

L’ostéopathie, qui est une thérapie manuelle douce, peut aider à retrouver confort et équilibre après une naissance en recherchant et en traitant les blocages ou restrictions de mobilités tissulaires.

Quand consulter un(e) ostéopathe ?

L’ostéopathie peut être pratiquée à titre préventif ou thérapeutique.

Le traitement préventif permet d’accompagner les transformations corporelles des suites de couches dans les mois qui suivent la naissance.

Le traitement curatif s’effectue dès que possible en cas de douleurs ou de troubles fonctionnels dus à une grossesse ou à un accouchement long et/ou difficile.

Comment se déroule une séance d'ostéopathie ?

La consultation commence par un entretien avec l’exposé du motif de la consultation et des antécédents personnels. Certains praticiens effectuent quelques tests de mobilisation.

La séance se déroule en position allongée et l’ostéopathe va utiliser des techniques manuelles douces pour redonner de la mobilité aux zones du corps qui en ont besoin.

Comment trouver son ostéopathe ?

Différents critères peuvent être pris en compte sur le choix d’un praticien :

- Ses connaissances théoriques : certains thérapeutes sont spécialisés en périnatalité.

- Son savoir-faire pratique.

- Son savoir être : le respect des valeurs d’écoute, d’humilité et d’éthique.

Un bon ostéopathe sait concilier les trois facettes citées ci-dessus et adapter son traitement à chaque situation.

De plus en plus de sages-femmes, gynécologues et autres acteurs de la périnatalité travaillent en collaboration avec des ostéopathes. N’hésitez pas à leur demander conseil.

Mme Claude VOUILLOT
Sage-femme libérale et ostéopathe
Vincennes

Cet article est réservé
aux membres Malo premium
Découvrir Malo