Dans la société d’aujourd’hui, nous avons la sensation de devoir être performants dans tous les domaines : notre carrière, notre vie sentimentale, notre vie familiale, notre vie sociale et amicale, et même dans nos loisirs ! On voudrait nous faire croire que nous pouvons à la fois être de super parents, de super professionnels, de super amis, de super citoyens – des humains « augmentés » et super puissants ! Mais c’est bien évidemment impossible. Et c’est pourtant souvent la cause de cette fameuse « charge mentale » dont nous entendons beaucoup parler. Vouloir être sur tous les fronts apporte forcément du stress ainsi qu’une fatigue physique et psychologique. De plus, des conflits risquent de survenir avec son partenaire : celui-ci devra encaisser toutes les frustrations accumulées parce qu’il est impossible de réussir à tout gérer.

Définir ses priorités

Pour allier vie professionnelle et vie personnelle sans craquer, il est donc nécessaire de réduire les exigences que nous avons vis-à-vis de nous-mêmes. Il est essentiel de se mettre moins de pression et surtout de réduire la culpabilité liée au sentiment de ne jamais être là où on devrait être.

De nombreuses femmes pensent que la maternité est un frein à leur carrière. Et de plus en plus d’hommes souhaitent s’investir dans leur vie familiale. Pourquoi ne pas échanger autour des besoins de chacun ? L’important est de réfléchir à ce qui est réellement important pour soi afin de prioriser ses envies et de faire des choix en conséquence. Ces choix peuvent évoluer et il est essentiel que des discussions fréquentes aient lieu au sein de votre couple afin de pouvoir opter pour un cadre de vie qui convienne à chacun.

Une fois ces choix de vie effectués, il est important de se fixer des objectifs raisonnables que vous pourrez tenir. Encore une fois, on ne peut pas tout faire et le faire parfaitement ! La plupart du temps, vous aurez besoin d’être aidés, de partager les tâches. Cela nécessite que vous puissiez accepter que les choses ne soient pas exactement faites à votre façon ! Il est aussi primordial que vous puissiez vous fixer des limites à ne pas franchir et que vous réfléchissiez à une liste de priorités indispensables pour vous. Cela vous permettra de savoir dire non sans trop de culpabilité.

Trouver des solutions pour allier vie professionnelle et vie personnelle

En ce qui concerne votre vie professionnelle, peut-être pouvez-vous réfléchir à des modalités différentes de celles que vous aviez mises en place avant la naissance de votre enfant ? Reprendre en télétravail pour éviter les temps de transports ? Reprendre en présentiel pour compartimenter vos vies professionnelle et familiale ? Travailler à mi-temps ? Prendre un congé parental ? Quoi qu’il en soit, un aménagement de vos modalités et/ou de votre temps de travail est probablement possible. Il faut en parler avec votre hiérarchie ou au responsable des ressources humaines de votre entreprise.

N'oubliez pas enfin, de prendre du temps pour vous en privilégiant des activités qui vous font vraiment du bien et qui n’accentuent pas l’idée de performance. Cela permettra de réduire votre stress et cela jouera sur votre équilibre psychique. De nombreuses activités sportives ou ludiques existent, et pourquoi ne pas les pratiquer entre amis ou avec votre conjoint ?  

Allier vie professionnelle et vie personnelle signifie pouvoir trouver un équilibre entre les deux, sans se désengager de l’une ou de l’autre. Il n’y a aucune règle : chaque famille, chaque couple, chaque individu est différent et aura des besoins qui, d’ailleurs, évolueront avec le temps.

L’essentiel est de prendre conscience de vos désirs, de vos envies, de ce qui est bon pour vous, pour votre conjoint et pour votre enfant. N’hésitez pas à y consacrer autant de réflexions et de discussions que nécessaire pour parvenir à ce graal de notre vie d’aujourd’hui : l’ÉQUILIBRE.

Lucille CLOAREC
Psychologue clinicienne
Saint Cloud