Après de longs mois de grossesse et enfin la délivrance de l’accouchement, retrouver du désir dans le couple n’est pas une évidence. Les nuits sont courtes, la fatigue s’accumule, le nouveau rythme de vie se met en place petit à petit autour du nouveau-né, autant de changements fondamentaux qui ne laissent pas beaucoup d’espace à la vie de couple, au désir et à la sexualité. Alors comment retrouver une libido après un tel bouleversement de vie ?

Devenir mère et devenir père

Le premier point à prendre en compte est la différence de vécu entre la femme devenue maman et l’homme devenu papa.

Devenir maman sous-entend voir son corps se transformer mois après mois et, pour la plupart des femmes, ne pas récupérer sa silhouette immédiatement. C’est aussi être envahie par des hormones qui génèrent des états d’âmes, voire des tempêtes émotionnelles. Après une naissance, la femme est très souvent centrée sur son bébé et la récupération physiologique et physique de son corps, et c’est bien normal. Éprouver du désir pour son compagnon n’est donc pas une priorité.

Devenir papa c’est être à la fois un homme, un compagnon et un père pour cet enfant qui arrive. C’est également un très grand bouleversement émotionnel, certains hommes ont d’ailleurs besoin de beaucoup d’attention et d’accompagnement pour assimiler ce qui se passe et gérer la pression. En revanche, au niveau physiologique et corporel, rien n’a changé pour eux. Même si les hommes ont parfois du mal à retrouver du désir pour leur femme après l’accouchement, la libido revient généralement vite si jamais elle a été perturbée pendant la grossesse. En effet, il arrive fréquemment que les hommes aient du mal à désirer leur compagne enceinte, imaginant toucher le fœtus avec leur sexe au moment de l’acte. Cette peur est légitime mais totalement irrationnelle : un homme peut faire l’amour avec sa femme enceinte sans toucher le bébé, bien entendu !

Même si ce type de blocage bien compréhensible est apparu pendant la grossesse, les hommes reprennent statistiquement plus vite leurs envies et désirs de sexualité après la naissance, là où les femmes ont besoin de plus de temps.

Comment se sortir de cette impasse et retrouver une sexualité épanouie ?

La première étape, absolument nécessaire, est d’entretenir le dialogue dans le couple. Il est primordial de savoir se parler calmement de ce que chacun vit et ressent, lorsque bébé dort. Par exemple, le fait que le papa dise à sa compagne qu’il la trouve belle et désirable est très important pour une femme qui vient d’accoucher. La maman a généralement pris du poids, et dans certains cas l’accouchement a pu être plus ou moins traumatisant (épisiotomie, césarienne, accouchement prématuré…). Elle a souvent perdu confiance en elle, notamment en termes de capacité à séduire et à déclencher du désir chez le papa. Savoir parler d’amour et de tendresse avant d’envisager la sexualité est donc fondamental.

De même, la maman doit pouvoir exprimer à son conjoint comment elle se sent, comment elle se voit ou encore ce qu’elle imagine être vu ou ressenti par son partenaire. Rien de pire qu’un fantasme élaboré par ses propres peurs prêtant à l’autre des pensées qu’il n’a pas ! Être accueillie dans sa souffrance physique ou dans ses états émotionnels changeants (voire dépressifs dans le cas d’un baby blues ou d’une dépression post-partum) est d’une grande aide et un premier pas vers le fait d’aller mieux. Une femme devenue maman qui ose dire et « avouer » ce qui la fragilise à son compagnon reprendra beaucoup plus vite confiance en l’autre, en elle, et donc dans le couple. En consultation, les jeunes parents qui viennent pour traiter des problèmes de libido après une naissance sont d’abord invités à parler de leur expérience de la naissance et de leurs ressentis. Et très souvent, la sexualité reprend sa place d’elle-même lorsqu’ils ont échangé sur leurs peurs et freins respectifs.

Être à l’écoute l’un de l’autre

La deuxième étape pour retrouver la libido consiste à prendre son temps. Il existe bien sûr des couples qui continuent d’avoir une sexualité épanouie jusqu’au bout, mais cela reste rare. Trop souvent frustrés par des mois de sexualité inexistante ou insuffisante, les parents fantasment que la naissance passée, le désir sera au rendez-vous pour des ébats mémorables ! Eh bien, la réalité est tout autre. Il convient déjà d’attendre que la maman ait récupéré physiquement ou qu’elle ne souffre plus des interventions chirurgicales éventuelles. Lorsque la maman allaite le bébé, un certain temps peut être nécessaire au papa pour voir de nouveau les seins de sa femme comme un « déclencheur de désir » et pas seulement le moyen d’alimenter son nouveau-né. Et puis, même lorsque cette phase est passée, j’entends souvent en consultation que le papa ou la maman ne s’autorisent pas à solliciter l’autre, redoutant d’entendre un non !

À l’inverse, j’ai également vu des papas presser un peu trop la maman qui, par souci de « faire plaisir », est revenue trop vite à la sexualité sans écouter son « non désir ». Dans cette situation, le résultat est catastrophique. La maman en veut au papa de l’avoir brusquée et le papa est dans l’incompréhension totale puisque le dialogue a été inexistant sur le sujet.

Enfin, pour retrouver de la libido dans le couple après une naissance, il faut savoir se ménager du temps à soi. Prendre une soirée si l’on peut confier bébé quelques heures à quelqu’un de confiance, pour sortir dîner ou juste flâner. Se détendre, se redonner un espace de couple sans culpabilité ! Vous n’en serez que de meilleurs parents si vous savez retrouver de l’intimité sans bébé. La maman est souvent plus hésitante à laisser le bébé au début, c’est donc au papa de savoir la rassurer et de l’encourager à se sentir femme de nouveau. S’offrir une parenthèse à soi permet de renouer avec la séduction, le contact à l’autre et donc le désir…

La libido peut mettre un certain temps à reprendre sa place dans le couple après une naissance. N’ayez pas peur, faites-vous confiance et surtout parlez-vous de ce qui se passe, de vos craintes, de vos peurs, de vos envies… Faites des projets, laissez-vous rêver ! Réinventez votre quotidien ! Des petits plaisirs, des attentions l’un pour l’autre sauront vous rappeler pourquoi vous vous êtes choisis...

Stéphanie ASCHER
Psychothérapeute
Paris