Attendre puis accueillir un bébé entraîne quelques changements physiques, émotionnels, organisationnels et aussi parfois relationnels. Faisons le point sur les consultations de santé qui sont proposées pour vous et votre bébé, et sur les professionnels de santé qui pourront vous accompagner pour vivre plus sereinement votre retour à la maison.

Le suivi de bébé

Il est tout à fait possible de bénéficier d’un suivi de la santé de bébé à domicile par une sage-femme, qui passe dans les 24 premières heures suivant votre retour à la maison. Cet accompagnement est pris en charge à 100%, dans la limite des tarifs de base de l’Assurance Maladie. Jusqu’au 12ème jour de la naissance de bébé, il n’y a pas besoin d’avancer les frais (tiers payant) pour la partie prise en charge par la Sécurité sociale. En venant à la maison, votre sage-femme pourra vous rassurer sur votre état de santé ainsi que sur celui de votre bébé. Elle pourra aussi vous accompagner dans les premiers soins pour votre enfant, vous conseiller et vous donner confiance dans votre rôle de parents.

Il est conseillé de faire peser votre enfant une fois par semaine le premier mois. Cette pesée peut être faite par la puéricultrice de la PMI de votre secteur, votre sage-femme ou votre médecin.

N’oubliez pas de renseigner le poids de votre enfant dans malo afin de suivre ses courbes de croissance depuis votre téléphone et de partager l'information avec votre conjoint. Si vous n’avez pas encore téléchargé malo, rendez-vous ici si vous êtes sous iPhone ou ici si vous êtes sous Android.

Calendrier des premiers examens de votre bébé en fonction de l’âge :

  • Dans les 8 jours suivant la naissance : 1 examen à la fin duquel le médecin remplira le 1er certificat de santé (qui est souvent établi à la maternité, il s’agit du feuillet bleu dans le carnet de santé)
  • Au cours de la 2ème semaine : 1 examen
  • Du 1er mois au 6ème mois : 6 examens (1 fois par mois jusqu'à 6 mois)

Les premiers vaccins seront administrés à partir du 2ème mois selon le calendrier vaccinal.

Les consultations de suivi sont l’occasion de faire le point sur le bon développement de bébé avec un professionnel de santé. Ce peut être un médecin généraliste, un pédiatre, les professionnels de la PMI (médecins, sages-femmes, puéricultrices) ou encore une sage-femme libérale pour les premiers jours.

Bébé grandit, fait de nouvelles choses, ses besoins évoluent. Il est bon d’échanger régulièrement avec un professionnel.

Vous pouvez, par exemple, noter vos questions dans le carnet de santé. Il s’agit d’un document de partage d’information pour les professionnels de santé qui suivent votre enfant. Il est important de le présenter à chaque consultation.

Il donne aussi des conseils pour aider bébé à bien grandir et à découvrir le monde en toute sécurité.

Les examens médicaux recommandés sont des consultations de prévention à faire lorsque l’enfant n’est pas malade.

En revanche, si votre enfant présente des symptômes tels qu’une forte fièvre, de la diarrhée, un comportement anormal, une respiration difficile…, il est nécessaire de consulter le médecin sans attendre.

Le suivi médical de la maman

Le suivi médical après l’accouchement s’articule autour de :

  • 2 visites à domicile proposées par une sage-femme. La première a lieu dans les 24 heures suivant le retour à la maison.
  • la consultation postnatale obligatoire : cet examen doit être effectué dans les 6 à 8 semaines qui suivent l’accouchement. Il peut être réalisé par votre médecin ou par votre sage-femme, si la grossesse a été normale et l'accouchement sans complication. Cette consultation est prise en charge à 100% avec dispense d'avance de frais (tiers payant). Elle permet :
  • de faire le point sur le déroulement de la grossesse, de l’accouchement,
  • d’évoquer tous les événements survenus depuis (pour nous ou nos proches), ainsi que les relations avec notre enfant,
  • d’effectuer un examen clinique de contrôle,
  • de faire le point sur la contraception si cela n’a pas été anticipé avant la naissance, afin d’éviter une grossesse non désirée, le choix se fait en couple ; mais aussi de discuter de la reprise de la sexualité…
  • de se faire prescrire des séances de rééducation périnéale si besoin.

Il ne faut cependant pas hésiter à aller consulter en dehors de ces visites. Par exemple, si vous ressentez des symptômes physiques ou psychiques qui vous inquiètent : fièvre, saignements anormaux, pertes malodorantes, douleurs périnéales, douleurs mammaires, névralgies, tristesse, irritabilité, sentiment de culpabilité, sensation de gêne en bas du ventre, perte d’urines à l’occasion d’un effort même minime, etc.

Article rédigé par Aurélia Caillet, sage-femme libérale

Références