Les étapes clés à retenir ce mois-ci

Votre bébé comprend maintenant des instructions simples, y compris la signification du mot "non". Cela ne veut pas dire qu'il fera tout ce que vous lui demandez ! Essayez de dire "non" uniquement s'il fait quelque chose de dangereux, sinon vous risquez de l'utiliser tout le temps et il aura le sentiment d'être privé de tout.

Les livres clairs et colorés capteront maintenant son attention. C'est une bonne idée de lui montrer de nouveaux livres.

Mon bébé est-il plus autonome ?

Maintenant que votre bébé est à un mois de son premier anniversaire, il n'est plus ce nourrisson sans défense qui ne pouvait rien faire sans vous. Il a encore besoin de beaucoup de soins et de soutien, mais son indépendance et sa confiance croissantes deviennent évidentes alors qu'il apprend à se tenir debout, à se baisser et à s'accroupir. Il est peut-être capable de marcher en tenant votre main, et il tendra son bras ou sa jambe pour vous aider à l'habiller.

À l'heure des repas, votre bébé peut tenir une tasse et boire sans aide, et se nourrir à la main pendant tout un repas. Il est possible qu'il en mette partout, mais ce n'est pas très grave qu'il se salisse un peu. L'important est de le laisser apprécier le fait de manger ou de boire par lui-même.

Pourquoi mon bébé ne m'écoute pas lorsque je lui dis "non" ?

Votre bébé comprend des instructions simples et sait ce que le mot "non" signifie, mais il peut choisir de vous ignorer. Pour donner un peu plus de poids à ce mot, il peut être utile de ne l'utiliser que lorsqu'il fait quelque chose qui pourrait être dangereux. S'il fait quelque chose que vous ne voulez pas qu'il fasse, essayez de le distraire au lieu de lui dire "non". S'il l'entend tout le temps, le mot perdra de son impact.

S'il tire la queue du chat, par exemple, vous voudrez empêcher à la fois votre bébé et le chat de se blesser. Déplacez sa main, regardez-le dans les yeux et dites : "Non, ça fait mal au chat." Puis guidez sa main pour caresser doucement le chat, s'il ne s'est pas déjà enfui !

Même si votre bébé ne se souvient pas toujours de ce que vous avez dit, vous pouvez commencer à fixer des limites.

Son envie d'explorer est plus forte que son désir d'écouter vos avertissements, c'est donc à vous de le protéger et de lui apprendre. Ce qui semble être de la désobéissance n'est que de la  curiosité naturelle pour voir comment le monde fonctionne. C'est comme cela qu'un enfant développe son éveil à cet âge.

Comment faire pour que mon bébé s'intéresse aux livres ?

À la maison, votre bébé adorera regarder les livres et en feuilleter les pages, même s'il ne les tournera pas toujours une par une. Il se peut qu'il ait des livres favoris auxquels il aime revenir sans cesse. Asseyez-vous avec lui, lisez-lui une histoire et parlez-lui de ce qui se passe dans les images. Il se peut qu'il apprécie particulièrement les livres qui font du bruit, ou ceux qui ont des rabats à soulever, des textures différentes à toucher et des images aux couleurs vives à regarder.

Chez la nounou ou à la crèche, de nouveaux livres lui seront proposés, avec des histoires plus longues, plus pédagogiques, des nuances de couleurs ou des sons. Certains livres travaillent aussi le ressenti par le toucher. Ces structures proposeront aussi des comptines ou des séances d'histoires auxquelles vous pourrez peut-être assister : cela vous permettra de rencontrer d'autres parents.

Comment puis-je aider mon bébé à comprendre et à utiliser les mots ?

Vous êtes peut-être en mesure de distinguer certains mots dans le babillage de votre bébé, en particulier les mots qu'il utilise de manière significative. Vous pouvez continuer à encourager son intérêt et lui montrer que vous l'écoutez en répondant à ses mots et à ses babillages. Ce type d'interaction est essentiel pour lui apprendre à communiquer dans les deux sens. Des jeux tels que le mémo (niveau facile) l'aideront également à affiner ses capacités de mémorisation.

À cet âge, il peut probablement imiter les mots et les inflexions ainsi que les actions. Il est capable de suivre des instructions simples, surtout si elles sont accompagnées de gestes, comme "donne-moi la la cuillère" ou "laisse ton doudou sur le lit". Aidez-le à apprendre en séparant les ordres en étapes faciles à suivre. Ne vous inquiétez pas si votre bébé ne comprend pas encore, il y arrivera dans un mois ou deux.

Mon bébé se développe-t-il bien ?

Nous ne le rappellerons jamais assez, mais chaque bébé est unique. Votre bébé franchira les étapes physiques à son propre rythme. Il s'agit simplement de lignes directrices sur ce qu'il a le potentiel d'accomplir. Si ce n'est pas encore acquis, c'est pour bientôt !

Si votre bébé est né prématurément (avant 37 semaines de grossesse), vous constaterez probablement qu'il a besoin de plus de temps avant de pouvoir faire les mêmes choses que les autres bébés de son âge. C'est pourquoi le médecin attribue deux âges à la plupart des bébés nés prématurément :

- L'âge chronologique, qui est calculé à partir de la date de naissance de votre bébé.
- L'âge corrigé, qui est calculé à partir de la date d'accouchement qui était prévue.

Vous devez mesurer le développement de votre bébé prématuré en fonction de son âge corrigé, et non de sa date de naissance réelle. Votre médecin généraliste ou votre pédiatre évaluera également le développement de votre prématuré en fonction de la date à laquelle il aurait dû naître.

En savoir plus sur le développement et l'éveil de bébé, à 12 mois  

En savoir plus sur le développement et l'éveil de bébé, à 10 mois