Les étapes clés à retenir ce mois-ci

Votre enfant est très certainement capable de marcher sans votre aide et sans avoir besoin de chercher l'équilibre avec ses bras. Il gagne en aisance et en assurance. Il peut cependant avoir du mal à sauter, à moins que vous ne l'aidiez à le faire.

Il est peut-être capable de taper maladroitement dans un ballon. Il peut également faire rouler ou lancer un ballon vers vous, mais il n'a pas encore appris à le lancer en levant les bras.

Votre jeune enfant veut souvent faire les choses à sa manière et ne comprend pas pourquoi ce n'est pas possible. Il est tout à fait normal qu'il pique des colères. Alors essayez de garder votre patience, respirez profondément et conservez une voix calme face à ses crises de colère. Vous pouvez essayer de faire diversion en abordant le sujet d'une autre manière. Il ne veut pas s'habiller ? Demandez-lui plutôt quelle paire de chaussettes il veut mettre aujourd'hui.

Pourquoi mon enfant s'obstine à vouloir faire les choses à sa manière ?

Si le mot préféré de votre tout-petit est "non", croyez-le ou non, c'est bon signe. Cela signifie qu'il se sent suffisamment en sécurité pour vouloir gérer les choses par lui-même. C'est pourquoi il insiste pour faire les choses à sa façon.

Vous aurez la vie plus facile si vous cédez sur les petites choses, comme la confiture à utiliser sur les toasts ou le t-shirt à mettre le matin. Mais précisez que certaines choses, comme les comportements qui affectent sa sécurité, ne sont pas négociables. Ainsi, les règles pour traverser les rues sont toujours les mêmes, ainsi que le fait de rester attaché dans sa poussette parce que c'est plus sûr.

À quel point mon enfant doit-il être capable de courir ?

Votre enfant est peut-être capable de se mettre à courir, mais il aura du mal à garder son équilibre une fois qu'il aura pris de la vitesse. Préparez-vous à des chocs, car il n'a pas encore appris à contourner les obstacles lorsqu'il court à toute vitesse !

S'il a plus d'assurance sur ses pieds, il pourra se montrer plus aventureux lorsqu'il sera avec vous. Les flaques d'eau exercent une fascination sur les jeunes enfants. Aidez-le donc à sauter dans les flaques avec les deux pieds et laissez-le patauger pour voir les éclaboussures qu'il peut faire. Ce n'est pas très grave s'il se salit.

Mon enfant a-t-il besoin d'un goûter ?

Les collations permettent de rythmer la journée de votre enfant.  Il aura besoin d'un ou deux petits goûters entre les repas. Son petit estomac ne peut pas absorber tous les nutriments et l'énergie dont il a besoin avec trois repas par jour.

Essayez d'éviter les aliments sucrés. C'est meilleur pour les dents de votre tout-petit. Cela lui donne également l'habitude de manger sainement, ce qui, espérons-le, le suivra tout au long de sa croissance.

Le fromage, les fruits frais en tranches, les légumes crus coupés, les gâteaux de riz et les mini-sandwichs sont des en-cas idéaux.

Bien sûr, il n'est pas toujours possible d'ignorer l'attrait des aliments sucrés. Le goût sucré est naturellement acquis dès la naissance. Il est préférable de les consommer dans le cadre d'un dessert occasionnel à la fin d'un repas et de les éviter le soir.

Je suis à nouveau enceinte. Comment l'annoncer à mon enfant ? Peut-il comprendre ?

Si vous attendez un autre bébé, essayez de l'annoncer à votre enfant à peu près en même temps que vous annoncez votre grossesse à vos amis et à votre famille. La nouvelle doit venir de vous, et non d'un ami ou d'un parent.

Parlez du bébé pour que votre enfant se fasse à l'idée. Même si les enfants de cet âge ne comprennent pas vraiment le concept, le fait de vous entendre en parler le prépare à ce qui va arriver.

Si vous envisagez de sortir votre tout-petit de la chambre d'enfant ou de lui faire partager une chambre avec votre nouveau bébé, faites le changement ou ajoutez un lit bien avant la date prévue. Ainsi, il n'aura pas à faire face à trop de changements en même temps.

En savoir plus sur le développement et l'éveil de votre enfant, à 21 mois  

En savoir plus sur le développement et l'éveil de votre enfant, à 19 mois