Les étapes clés à retenir ce mois-ci

Votre enfant de 21 mois aime probablement réarranger les meubles, participer aux tâches ménagères et utiliser ses propres étagères de jeux, sa table et ses chaises. Il aime que son univers soit ordonné, afin de savoir ce qui l'attend.

Mon enfant est constamment en mouvement. Comment assurer sa sécurité ?

Votre enfant court maintenant partout avec assurance. Il est peut-être même capable de contourner les meubles lorsqu'il court - la plupart du temps !

Il aime relever de nouveaux défis physiques en permanence. Cela signifie que vous devrez rester vigilant(e) quant à sa sécurité dans la maison. Il considérera vos meubles comme un terrain de jeu. Il grimpera sur le canapé et sera peut-être capable d'en redescendre sans votre aide.

Vous ne pouvez pas surveiller votre enfant chaque minute de la journée, alors si vous avez un petit grimpeur, essayez d'éliminer les dangers potentiels. Fixez aux murs les meubles qui peuvent basculer, comme les bibliothèques. Éloignez les meubles bas des fenêtres, afin qu'il ne puisse pas grimper et passer par la fenêtre. Vous pouvez aussi installer des bloqueurs de fenêtre, mais assurez-vous de pouvoir sortir facilement en cas d'urgence.

Comment habituer mon enfant à une routine ?

Essayez de respecter des heures fixes pour les repas et le coucher. Votre enfant s'épanouira s'il y a un rythme dans sa journée.

Les routines peuvent également vous faciliter la vie. Si votre enfant sait ce qui l'attend, vous rencontrerez probablement moins de résistance de sa part. Si vous faites régulièrement les choses, vous n'aurez pas besoin de prendre le temps de planifier chaque journée séparément.

L'existence de routines aidera votre enfant à développer ses propres compétences. Avec votre aide, il pourra enfiler certains de ses vêtements, se laver et se sécher les mains ou se brosser les dents. Il s'habituera à faire tout cela à des moments prévisibles chaque jour, ce qui l'aidera à répéter les mêmes gestes.

Vous n'avez pas besoin d'être rigide. Le plus important est que les choses se passent à peu près dans le même ordre et à peu près à la même heure chaque jour.

Le week-end, des heures de coucher et de réveil à peu près identiques à celles de la semaine l'aideront à se réguler.

Quels types de jouets sont adaptés à mon enfant ?

Quels que soient les jouets que vous achetez pour votre enfant, assurez-vous qu'ils soient adaptés à son âge. La plupart des jouets comportent un autocollant indiquant l'âge recommandé. Ces recommandations sont basées sur la sécurité plutôt que sur des considérations liées au développement. Il se peut donc que vous achetiez un jouet et que vous constatiez que votre enfant doit se développer un peu plus pour en profiter pleinement, ou au contraire qu'il est déjà trop avancé pour ce jouet.

Voici quelques idées pour vous aider à démarrer :
- Des jouets qui permettent à votre enfant de faire semblant, d'imiter : une caisse enregistreuse, un téléphone, de la vaisselle, de la nourriture, des vêtements, des trains et des voitures, des poupées et des poussettes pour poupées...
- Des jouets à manipuler : des poupées avec des boutons et des fermetures éclair, des blocs de toutes sortes, la version pour tout-petits des briques de construction en plastique coloré...
- Des jouets d'action : un vélo, des balles et, si vous avez l'espace et le budget nécessaires, des mini cadres d'escalade.
- Des jouets musicaux : un tambour, un tambourin, un xylophone, des cymbales...
- Des livres : votre enfant n'en aura jamais trop !

Mon enfant ne veut pas goûter de nouveaux aliments. Que faire ?

Essayez d'être patient(e) et de garder votre calme, même si vous vous sentez frustré(e). Proposez progressivement de nouveaux aliments en petites quantités. Votre enfant peut ne pas aimer la texture, la couleur ou le goût de certains aliments au début. C'est peut-être pour cela qu'il prétend souvent ne pas aimer un aliment qu'il n'a jamais essayé.

Il est normal qu'il ait besoin de goûter un nouvel aliment plusieurs fois pour apprendre à l'aimer. Persévérez donc en le lui proposant à nouveau la prochaine fois que vous le mangerez. Des études ont montré que certains enfants ont besoin qu'on leur propose un nouvel aliment plus de 10 fois avant de l'accepter.

Votre enfant refusera tout aliment supplémentaire lorsqu'il sera rassasié. S'il grandit et se développe normalement, il devrait manger la quantité de nourriture correspondant à ses besoins. Si vous avez des inquiétudes au sujet de son alimentation, consultez votre médecin.

Comment faire face aux crises de colère de mon enfant ?

La meilleure chose à faire lors d'une crise de colère est de garder votre sang-froid, de rester près de votre enfant et d'attendre que son sentiment de frustration passe.

Un câlin et une épaule sur laquelle pleurer peuvent suffire à certains enfants pour se sentir mieux. D'autres peuvent avoir besoin d'être distraits par une autre activité ou un autre jouet.

Si vous êtes dans un lieu public ou chez quelqu'un, emmenez-le dans un endroit calme. Vous pouvez vous asseoir tous les deux jusqu'à ce qu'il se soit calmé.

Vous vous habituerez probablement à déployer diverses stratégies pour gérer les crises de colère. Une grande partie du développement de votre enfant consiste à affirmer sa volonté. Parfois, il peut demander quelque chose qu'il ne veut même pas, juste pour voir s'il a assez de pouvoir pour l'obtenir. Il peut insister pour faire exactement ce que vous lui avez interdit de faire, ou se jeter par terre dans un accès de colère s'il n'obtient pas ce qu'il veut.

Essayez de garder le sens de l'humour. Ses demandes peuvent être aussi amusantes que frustrantes. Cela peut vous aider à garder un certain recul, surtout dans les moments où vous pourriez être tenté(e) de pleurer et de vous jeter par terre vous aussi.

En savoir plus sur le développement et l'éveil de votre enfant, à 22 mois  

En savoir plus sur le développement et l'éveil de votre enfant, à 20 mois