Ce qu'il faut retenir de son développement ce mois-ci

Grâce à l'amélioration de la diction de votre enfant et à son étonnante maîtrise de la grammaire, vous devriez être en mesure de comprendre plus des trois quarts de ce qu'il dit maintenant. Il utilise probablement des phrases plus longues (trois mots ou plus) et un vocabulaire plus étendu pour se faire comprendre.

Même s'il est maintenant propre, vous pouvez vous attendre à des accidents pendant des mois, voire des années - surtout la nuit. Rester au sec la nuit est la dernière étape que les enfants maîtrisent, et cela tend à être plus difficile pour les garçons que pour les filles. Mais rassurez-vous, la plupart des enfants cessent naturellement de faire pipi au lit.

Votre enfant de trois ans peut jouer en coopération avec les autres, mais généralement pas longtemps. Un bon temps de jeu peut durer moins d'une heure. De nombreux enfants de trois ans continuent à jouer seuls ou à coopérer un court moment lorsqu'ils sont à proximité d'autres enfants, puis passent à leur propre activité. Certains enfants timides auront besoin de plusieurs "rendez-vous" pour se sentir à l'aise avec un autre bambin. Les longues séances de jeu interactif commenceront probablement l'année prochaine.

Mieux gérer ses terreurs nocturnes

Lorsque votre enfant pleure pendant la nuit parce qu'il a peur, ne pensez pas qu'il s'agit forcément d'un rêve effrayant. Il existe un autre type d'événement qui peut réveiller les enfants : les terreurs nocturnes.

Les terreurs nocturnes surviennent lorsque l'enfant passe d'un sommeil profond à un sommeil plus léger, généralement entre 22 heures et minuit. Votre enfant peut s'asseoir dans son lit et crier ou se débattre, transpirer et respirer fort. Même si ses yeux sont ouverts, il n'est pas éveillé et ne vous répondra pas. En fait, il est souvent difficile de réveiller quelqu'un au milieu d'une terreur nocturne, alors le mieux est de ne pas essayer. Restez simplement avec lui pour vous assurer qu'il est en sécurité. Il ne se souviendra même pas de cet épisode le lendemain.

Conseil aux parents : toujours prévoir un goûter

Voici le témoignage d'un parent :

Je ne quitte jamais la maison sans avoir préparé un en-cas raisonnable pour Charline. J'ai été trop souvent surprise par le passé lorsqu'elle disait qu'elle avait faim et que je devais lui acheter quelque chose qui était généralement très mauvais pour la santé et toujours très cher. Maintenant, j'ai toujours une sélection de carottes en morceaux, de concombres ou de gressins dans mon sac.

En savoir plus sur le développement et l'éveil de votre enfant, à 3 ans et 4 mois.

En savoir plus sur le développement et l'éveil de votre enfant, à 3 ans et 2 mois.