Les étapes clés à retenir ce mois-ci

À 16 mois, votre enfant aimera vous entendre chanter des comptines et des chansons, et pourra même essayer de chanter avec vous. Il va commencer à se dandiner ou à taper dans ses mains. Vous vous familiariserez avec ses chansons préférées, car la plupart des tout-petits aiment les répétitions.

Bien que vous soyez étonné(e) de tout ce que votre enfant peut faire maintenant, vous constaterez probablement qu'il se frustre encore facilement. Parfois, ses sentiments le submergent et il pique une colère alors que tout semblait être au beau fixe.

N'oubliez pas qu'il ne sait pas encore canaliser ses émotions comme vous. Il lui est impossible d'arrêter son flot de larmes et de colère. Par conséquent, lorsqu'il se laisse emporter, restez calme et soyez prêt(e) à lui offrir des câlins et du réconfort. Rapidement, changez de sujet et parlez-lui d'autre chose. Il va immédiatement oublier sa colère.

Comment puis-je aider mon enfant à s'endormir tout seul et rapidement ?

Il est préférable de ne pas bercer, allaiter ou donner le biberon à votre enfant pour qu'il s'endorme, sinon il aura besoin de cela pour se calmer. S'il peut s'endormir tout seul, il sera moins enclin à vous appeler s'il se réveille pendant la nuit.

Voici quelques idées pour aider votre enfant à se détendre et à se préparer à dormir. L'une d'entre elles consiste à planifier une routine calme à l'heure du coucher. Un bain, la lecture d'une histoire et le chant d'une berceuse sont autant de moyens de l'aider à se préparer à dormir. Parlez-lui avec une voix calme, posée et douce. Diminuez la luminosité dans sa chambre. Une lumière tamisée va lui faire comprendre que la nuit arrive.

Quoi que vous décidiez de faire, votre routine doit se terminer avec votre enfant couché mais éveillé dans son lit.

S'il se réveille la nuit, la présence d'un objet réconfortant à proximité peut l'aider à se rendormir. Essayez de placer sa peluche ou son doudou préféré à portée de main dans son lit.

Comment puis-je encourager mon enfant à être plus actif ?

Les enfants aiment être en mouvement. Le parc pour enfants dans les jardins publics offre de nombreuses activités pour votre bout de chou. Il criera de joie lorsque vous le pousserez sur les balançoires ou le balancerez d'avant en arrière sur un jeu de bascule. Il s'amusera aussi à dévaler un mini-toboggan, avec votre soutien s'il en a besoin.

Il a probablement encore du chemin à parcourir avant d'être complètement stable. Il est courant pour lui de mal juger où placer son pied sur une marche ou de trébucher sur ses propres pieds lorsqu'il court vers vous pour vous faire un câlin.

Restez toujours près de votre enfant. Assurez-vous que votre trousse avec des petits pansements (rigolos) est prête pour les coupures, les bosses et les écorchures. Gardez également des mouchoirs en papier dans votre sac à main.

Pour l'aider à être actif, il n'est pas toujours nécessaire d'aller dehors. Les jours de pluie, vous pouvez vous amuser ensemble à l'intérieur. Il adorera les chansons et les jeux d'action, surtout si vous pouvez les faire ensemble.

Amusez-vous à faire les bruits des animaux de la ferme ou un jeu avec les parties du corps, comme "Où est le nez de bébé ?". Plus vous le ferez, plus votre tout-petit sera enclin à participer.

Comment puis-je aider mon enfant à apprendre à aimer les livres ?

Essayez de regarder des livres avec votre enfant tous les jours, peut-être lorsqu'il se repose tranquillement et dans le cadre de sa routine du coucher. Même si vous ne lisez pas l'histoire page par page, il apprendra en vous écoutant parler des images.

La lecture d'une histoire pourrait devenir votre moment privilégié de tranquillité ensemble. Laissez-le choisir le livre, même celui que vous avez lu un million de fois. Ensemble, vous pouvez désigner et nommer des couleurs, des animaux et des objets familiers. C'est un moment de complicité qu'il passe avec vous.

Pourquoi mon enfant aime-t-il les répétitions ?

La répétition est le moyen pour votre enfant de se rappeler ce qu'il peut faire. Il apprécie la satisfaction de réussir la même activité encore et encore. Il n'a pas encore la notion de lassitude à cet âge-là.

En répétant les choses, votre tout-petit développe ses connaissances à chaque fois. Chaque fois qu'il regarde une image dans un livre, il remarque un nouveau détail. C'est pourquoi il peut choisir le même livre pour s'endormir chaque soir pendant une semaine.

La répétition est également réconfortante pour lui. Il veut que vous lisiez l'histoire encore et encore parce qu'il peut prédire ce qui va se passer ensuite. Cela donne à votre tout-petit un sentiment de sécurité et de structure. N'oubliez pas, un enfant a besoin de règles, de structure et de routine pour lui éviter l'anxiété.

Quels aliments dois-je proposer à mon enfant ?

Votre enfant peut être réticent à essayer de nouveaux aliments, mais n'oubliez pas que c'est une étape normale. Ses goûts changeront avec le temps. Le goût sucré est un goût que tous les enfants ont acquis dès la naissance. En revanche, les autres goûts sont à découvrir et à apprécier. Vous l'aiderez à s'habituer à de nouveaux aliments si vous lui proposez une variété de produits issus des quatre principaux groupes alimentaires :
- Les fruits et légumes ;
- Les aliments à base de céréales, tels que le pain et les pâtes ;
- Les produits laitiers, tels que le lait, le fromage et les yaourts ;
- Les protéines, comme la viande, le poisson ou les œufs.

Votre enfant sera peut-être plus disposé à essayer de nouveaux aliments s'ils sont présentés à côté d'un plat qu'il affectionne déjà. Essayez d'imaginer de nouvelles façons de le tenter. Par exemple, s'il adore la purée de pommes de terre, vous pouvez faire comme si les brocolis et les choux-fleurs étaient des arbres sur une île de purée de pommes de terre.

Il n'est pas nécessaire que chaque repas soit parfaitement équilibré. Il suffit de proposer à votre enfant une variété d'aliments au cours de la semaine pour qu'il obtienne tous les nutriments dont il a besoin.

Il existe des aliments et des boissons qu'il ne doit pas consommer en trop grande quantité. Gardez les chips et les sucreries comme une friandise occasionnelle, pas plus d'une fois par semaine.

N'oubliez pas que votre enfant ne doit pas boire plus d'un demi-litre de lait par jour. Cela pourrait l'empêcher d'absorber le fer contenu dans sa nourriture. Et trop de lait ne laissera pas assez de place dans son estomac pour d'autres aliments.

Mon enfant déteste qu'on lui brosse les dents. Que dois-je faire ?

Votre enfant apprend qu'il a sa propre volonté, et il peut soudainement décider qu'il ne veut plus se faire brosser les dents. Cela peut être frustrant lorsqu'il ferme sa bouche à chaque fois que vous vous approchez de lui avec une brosse à dents.

Il a besoin de se faire nettoyer les dents deux fois par jour : le matin, avant son petit-déjeuner, et le soir, après son dernier verre.

Il est préférable de persuader votre enfant plutôt que de le forcer à ouvrir la bouche. Il doit apprendre à aimer l'idée de se brosser les dents. Le laisser choisir sa propre brosse à dents peut rendre l'idée plus attrayante pour lui.

N'oubliez pas que les jeunes enfants aiment copier. Veillez donc à ce qu'il vous voie vous brosser les dents matin et soir. Peut-être aimerait-il essayer de le faire par lui-même ?

Essayez d'acheter une brosse à dents pour le nounours ou la poupée préférée de votre enfant. Faites un jeu en lui demandant de montrer à son ours en peluche ou encore à son doudou comment il se brosse les dents.

Vous pouvez également voir s'il vous laisse lui nettoyer les dents pendant qu'il est dans son bain. Il résistera peut-être moins s'il est distrait par ses jouets de bain et le plaisir de l'eau et de la mousse.

S'il refuse toujours de vous laisser lui brosser les dents, demandez à votre partenaire d'essayer. Vous constaterez peut-être qu'il est plus disposé à se faire nettoyer les dents par son deuxième parent.

Lorsque votre enfant accepte que vous ou votre partenaire lui brossiez les dents, félicitez-le et encouragez-le. Ainsi, il sera plus enclin à vous laisser le faire la prochaine fois.

En savoir plus sur le développement et l'éveil de votre enfant, à 17 mois  

En savoir plus sur le développement et l'éveil de votre enfant, à 15 mois