Les principales étapes de développement

Votre enfant absorbe et reproduit toutes sortes de comportements d'adultes. L'autoritarisme occasionnel en fait partie, bien que vous ne donniez pas nécessairement vos ordres aussi grossièrement que lui ! À quatre ans, les enfants commencent à expérimenter le pouvoir et la façon dont les mots peuvent manipuler les gens. Si l'on ajoute à cela un penchant pour les règles et l'ordre, on peut se retrouver avec un petit chef qui veut diriger ses amis et sa famille.

Pour faire face à ce comportement, il faut de la patience et de la constance. Faites remarquer les comportements autoritaires et ne les récompensez pas. Si votre enfant demande à manger ou à vous aider pour quelque chose, insistez pour qu'il vous le redemande poliment : "J'aurai plus envie de le faire si tu me le demandes gentiment". Encouragez-le à dire "s'il vous plaît" et "merci". Si votre enfant n'est pas gentil avec ses amis, retournez la situation et demandez-lui comment il se sentirait si un camarade le traitait de cette façon.

Si vous associez l'imagination débordante de votre enfant à ses capacités linguistiques explosives, vous obtiendrez les contes les plus fantaisistes que vous ayez jamais entendus. Il vous racontera de manière convaincante tous les détails de son voyage dans la forêt tropicale ou comment il s'est rendu dans le désert pour déterrer des dinosaures avant le déjeuner ce matin. Vous pourriez écrire certaines de ses histoires préférées ou lui demander de les raconter devant la caméra vidéo pour que vous puissiez en rire ensemble un jour.

Votre vie de famille

Maintenant que votre enfant peut faire savoir très clairement qu'il n'aime pas un aliment, il est tentant d'abandonner l'idée d'introduire de nouveaux plats qu'il ne goûtera sûrement jamais. Il est pourtant sage de persévérer. La plupart des enfants ont besoin qu'on leur propose un nouvel aliment plusieurs fois - jusqu'à dix ou vingt - avant de l'accepter. Si un enfant apprend maintenant qu'il est normal de ne pas goûter à ce qu'on lui propose, il refusera d'essayer les nouveaux aliments qui lui seront proposés à la cantine et chez ses amis. Il aura plus de mal à avoir une alimentation équilibrée et son régime sera moins varié.

Il n'est pas trop tard pour développer un palais aventureux. Commencez par de petites portions et ne vous lancez pas dans une bataille - vous risquez de ne pas gagner ! Et surtout, évitez de préparer des repas individuels pour tous les palais de la table.