Cet article a été réalisé en partenariat (non rémunéré) avec Moon. Pour en savoir plus sur le partenaire, rendez-vous dans le dernier paragraphe de l'article.

Préparer l'arrivée d'un enfant, c'est souvent anticiper : acheter le matériel de puériculture, aménager sa chambre, choisir son mode de garde... Viennent ensuite les choix des écoles, des activités extrascolaires... 

Le saviez-vous ? L’arrivée du premier bébé représente une dépense moyenne d’environ 10 000 € (équipement de la chambre, changement de voiture pour certaines personnes et petits articles de puériculture). 

L’argent est une source importante de stress qui alourdit notre charge mentale en tant que parent. La charge mentale… Ces mille pensées silencieuses dans votre tête pour vous rappeler sans cesse vos nombreuses obligations alors que vous êtes déjà en train de faire autre chose.

Nous avons deux solutions pour réduire votre stress financier : 

Téléchargez l’app Malo :

  • 97 % des parents déclarent que Malo les aide dans la gestion de la santé de la famille au quotidien
  • 92 % des parents  se sentent en confiance dans Malo pour suivre les progrès de leur enfant 
  • Bénéficiez de +3000 conseils personnalisés pour votre enfant 
  • Trouvez les réponses à vos questions
  • Allégez votre charge mentale
  • Réduisez votre stress financier avec notre Club qui met en avant tous les bons plans de nos partenaires 
  • Veillez sur votre santé et celle de votre enfant

Saviez-vous que certaines mutuelles, assureurs ou entreprises prennent en charge l’abonnement premium de Malo ? Regardez vite si c’est votre cas !

Allons plus loin, que diriez-vous de prolonger cette préparation avec l'épargne ?

Lorsque c’est bien fait, épargner pour ses enfants est l’un des outils les plus puissants dont disposent les parents afin d’assurer un épanouissement financier durable à toute la famille.

Épargner pour vos enfants vous permet de les aider à démarrer idéalement la vie adulte en leur offrant la liberté de choisir leur chemin sans être entravé par des soucis financiers. Chaque économie contribue à construire l'avenir de votre enfant, que ce soit pour un achat important comme une voiture, un apport pour un appartement ou même pour démarrer une entreprise. 

Épargner et faire travailler cette épargne vous permet également d’alléger le poids financier qui pourrait peser plus tard sur votre famille. Vous vous offrez de la tranquillité d’esprit et de la sérénité en créant un filet de sécurité pour toute la famille.

Enfin, en épargnant pour vos enfants, vous leur enseignez des compétences financières essentielles, comme le pouvoir des intérêts composés et la gestion d’un budget. Vous les préparez à affronter les responsabilités financières de l’âge adulte, en leur montrant l’importance de la prévoyance et de la responsabilité.

Le financement des études supérieures : un exemple concret

Être étudiant aujourd’hui est coûteux et cela le sera encore davantage demain !

En moyenne, il faut plus de 7 000 € par an pour le logement, les frais d’inscription et l’alimentation. Pour un étudiant en école de commerce, cela peut même atteindre 11 000 €, et près de 10 000 € en école d’ingénieur. 

Dans 15 ans, avec l’inflation, il faudra prévoir un budget d’au moins 50 000 € pour 5 ans d’études.

Pour les parents, l'option la plus courante est de se serrer la ceinture pendant plusieurs années, voire de s'endetter, ce qui fait peser sur soi et/ou sur l’enfant le poids de la dette étudiante. 

Heureusement, il existe une solution bien plus avantageuse : épargner tôt et faire fructifier cette épargne pour qu’elle travaille à votre place !

Une épargne intelligente, un avenir assuré

En commençant à mettre de côté 140 € par mois dès la naissance de votre enfant, vous pouvez espérer atteindre les 50 000 € (après impôts) nécessaires pour financer ses études. 

Cela représente un effort total de 30 240€ lissé sur 18 ans, beaucoup plus gérable que de devoir trouver une somme importante en peu de temps.

Plus vous commencez tôt, mieux c’est. Par exemple, si vous commencez aux 5 ans de votre enfant, il vous faudra mettre de côté 230 € par mois pour atteindre les 50 000 € à ses 18 ans, soit un effort total de 35 880 € sur 13 ans. 

En commençant tôt, vous optimisez non seulement le montant de votre épargne, mais aussi sa rentabilité.

Ceci dit, il n’est jamais trop tard pour commencer !

Il n’y a pas de montant minimum

Quel que soit le montant, cela a du sens d’épargner : en plaçant 50 € par mois pendant 18 ans, vous pouvez espérer constituer une épargne de plus de 18 000 € après impôts.

De quoi aider votre enfant pour le permis et la première voiture par exemple.

Qu’est-ce qu’une épargne intelligente ?

Une épargne intelligente, c’est une épargne adaptée à son objectif, notamment la durée d’investissement.

Lorsque vous épargnez pour votre enfant, vous avez 10, 15, voire 25 ans devant vous.

Sur des durées aussi longues, les livrets bancaires comme le livret A ou le livret jeune ne sont pas les solutions les plus adaptées.

Par construction, les livrets ont des rendements en ligne avec l’inflation. Ainsi pour 1 € épargné sur un livret vous récupérez généralement un peu moins d’1 € de pouvoir d’achat au moment de la sortie.

En reprenant l’exemple des études ci-dessus, si vous mettez de côté 140 € par mois dès la naissance de votre enfant, avec un livret à 3 % (ce qui est historiquement élevé), vous atteindrez environ 39 000€.

Mais alors comment mieux épargner pour son enfant ? En investissant cette épargne sur la durée dans un portefeuille d'actions diversifiées de plusieurs milliers d'entreprises.

Est-ce une stratégie risquée d’investir pour son enfant ?

Lorsque vous décidez d'investir pour l'avenir de votre enfant, vous vous offrez un atout précieux : le TEMPS.

Le temps a la faculté de gommer l’impact des fluctuations de court-terme, que connaissent parfois les marchés financiers, pour ne garder que la performance à long terme.

Sur des horizons d'investissement aussi longs, la performance globale du marché des actions est davantage influencée par la croissance de l'économie mondiale que par les fluctuations à court terme : un portefeuille diversifié n'est plus une loterie imprévisible.

L'économie mondiale a connu une croissance exponentielle au fil de l'histoire, grâce à l'innovation et l’accroissement des échanges. En investissant sur le long terme, vous profitez de cette tendance à la hausse de l'économie mondiale.

Tant que vous croyez que l'humanité continuera d'innover et de progresser, vous pouvez être confiant dans l'avenir de l'investissement de votre enfant.

Bien sûr, il peut y avoir des périodes où les marchés financiers connaissent des baisses. Cependant, plus votre horizon d'investissement est long, plus vous avez de temps pour récupérer les pertes temporaires.

Les marchés financiers suivent des cycles économiques, avec des phases de croissance et de décroissance. À la fin de chaque cycle, l'économie ressort généralement plus forte, ce qui favorise dans la durée la croissance des actifs financiers.

En investissant de manière diversifiée sur une longue période, vous traversez plusieurs cycles économiques. À chaque cycle, votre épargne a l'opportunité de bénéficier de la croissance qui accompagne la reprise économique, et cela contribue à atténuer les effets des baisses temporaires du marché.

Autrement dit, le temps réduit votre risque de perdre de l’argent, et maximise vos chances de transmettre un capital significatif à votre enfant en vous permettant de vous exposer davantage et pour plus longtemps à la croissance de l’économie mondiale.

Concrètement comment s’y prendre ?

Investir pour l'avenir de son enfant peut sembler complexe et anxiogène. Cependant, lorsque c’est bien fait, c'est plus simple et puissant qu'il n'y paraît. 

Il y quatre questions fondamentales à se poser avant de se lancer.

La première, et probablement la plus importante, consiste à définir votre projet. Quel montant visez-vous ou combien pouvez-vous épargner chaque mois ? À quel âge souhaitez-vous que votre enfant utilise cet argent ? Ceci aura notamment une influence sur le choix de l’enveloppe fiscale, la stratégie d’épargne, le choix des instruments financiers, ou la composition du portefeuille puis son évolution au cours du temps.

Il faut ensuite vous demander si vous souhaitez garder un contrôle total ou non sur la façon dont votre enfant utilisera cet argent. Est-ce que c’est une somme dont vous souhaitez disposer pour payer les futures dépenses de votre enfant ? Est-ce à l’inverse un montant que vous souhaitez lui donner ? Ceci aiguillera en partie la décision d’ouvrir l’épargne au nom de l’enfant ou du parent ainsi que certaines clauses éventuelles.

La troisième question concerne la situation familiale qui peut avoir une influence sur le choix d’ouvrir l’épargne au nom d’un des parents ou bien au nom de l’enfant. L’ouverture d’un contrat au nom de votre enfant nécessite la signature et donc le consentement des deux parents. De plus, les deux parents auront accès au contrat de l’enfant et devront gérer ce dernier ensemble jusqu’à la majorité. Ceci peut avoir une importance si jamais les parents sont séparés et en mauvais termes par exemple.

Enfin la dernière question fondamentale à se poser concerne votre disponibilité. Avez-vous le temps et l’envie de gérer cela vous-même ? Préférez-vous vous faire aider ?

Si vous avez encore des doutes ou des questions, n’hésitez pas à consulter un professionnel. Ce sujet est trop important pour ne pas y consacrer un peu de temps dès aujourd’hui afin de vous libérer l’esprit pour les décennies à venir.

Notre mission chez Moon : vous aider à préparer l’avenir !

🧭 Moon est un service d'épargne conçu pour apporter la solution la plus pertinente aux parents souhaitant épargner pour leurs enfants. Nous simplifions ce processus et vous accompagnons pas à pas. Par exemple, nous faisons évoluer le portefeuille de votre enfant au cours du temps afin de progressivement sécuriser ses gains. Notre équipe est disponible à tout moment pour répondre à vos questions. Vous pouvez avoir l'esprit tranquille en sachant que nous sommes là pour vous soutenir.

🚀 Investir pour votre enfant signifie que vous avez devant vous plusieurs années, voire plusieurs décennies. Nous construisons pour cela des portefeuilles pour le long terme, afin de bénéficier de la croissance de l'économie mondiale tout en minimisant l'impact des fluctuations à court terme. Notre objectif ? Faire beaucoup mieux que les livrets d’épargne classique. 

🫶 Vous pouvez inviter votre famille et vos amis à participer à l’épargne de votre enfant. Renforcez l'unité familiale et montrez l'importance de l'entraide. 

💖 Grâce à notre « boîte à souvenirs », les parents et les proches peuvent également partager des messages, des photos, et des souvenirs personnels. Ces témoignages d'amour et d’affection seront préservés jusqu'au jour où votre enfant débloquera son épargne. Au-delà d’être la solution d’épargne la plus adaptée pour votre enfant, nous avons à cœur de créer une véritable expérience familiale !

🌱 Enfin, en nous confiant l’épargne de votre enfant, vous agissez également pour lui transmettre un monde meilleur. En effet, les entreprises qui composent l’épargne de votre enfant sont sélectionnées selon des critères environnementaux (émissions de CO2 par exemple), sociaux (qualité du dialogue social par exemple) et de gouvernance (lutte contre la corruption par exemple).

Ensemble, nous pouvons assurer un avenir serein et prospère à votre enfant et alléger votre famille des poids financiers de demain. 

Commencez à épargner maintenant et façonnez l’avenir de votre famille !

À propos de Moon :

Chez Moon, notre vision est de créer un monde où chaque enfant peut librement explorer son potentiel et réaliser ses aspirations, sans entraves. Notre mission est claire : offrir aux enfants la possibilité d'aborder leur vie adulte avec sérénité, soutenus par la confiance de leurs proches et des ressources financières bien établies. 

Nous matérialisons cette mission à travers une capsule temporelle unique, fusionnant à la fois finances et souvenirs. Cette capsule est conçue pour leur donner les moyens financiers et émotionnels nécessaires afin qu'à leur majorité, ils puissent concrétiser leurs rêves les plus chers.