Les étapes clés à retenir ce mois-ci.

Un tout nouveau monde d'aventures commence à s'ouvrir pour votre bébé. De nombreux bébés commencent à apprendre à ramper à cet âge. Il y aura de nombreux chocs et chutes à mesure que votre bébé devient plus mobile. En préventif, vous pouvez contribuer à sa sécurité en sécurisant votre maison.

Votre bébé peut commencer à avoir peur des inconnus ou à pleurer si vous le laissez chez une baby-sitter. C'est le début de l'angoisse de la séparation. Avec le temps, il apprendra que le fait de le quitter ne signifie pas que vous ne reviendrez pas.

Mon bébé peut-il ramasser de petites choses, comme un morceau de nourriture ?

Votre bébé commence probablement à maîtriser la prise en pince. Il s'agit d'une manœuvre délicate qui lui permet de saisir de petits objets avec son pouce et ses deux premiers doigts. Il peut utiliser ses doigts pour attraper un petit morceau de nourriture, comme une tranche de banane, et se nourrir. Veillez simplement à ce qu'il ne mette dans sa bouche des morceaux de nourriture trop gros afin de prévenir tout risque d'étouffement.

Votre bébé sait aussi utiliser ses doigts pour ramasser un morceau de nourriture et le tenir avec son poing fermé.

Il a également appris à contrôler le moment où il veut ouvrir sa main et ses doigts, ce qui lui permet de faire tomber et de lancer des objets, pour son plus grand plaisir.

Votre bébé prendra plaisir à chercher les objets tombés et à utiliser son index pour les désigner.

Mon bébé va-t-il ramper ce mois-ci ?

Maintenant qu'il a huit mois, il se peut que votre bébé se mette à ramper. Il peut aussi se déplacer en se faisant glissant sur le ventre, en mode assis sur les fesses, ou en se retournant.

Votre bébé peut également essayer de se mettre debout en s'accrochant aux meubles. Si vous placez votre bébé à côté du canapé, il pourra probablement s'en servir pour se tenir debout. Restez derrière lui pour le soutenir au cas où il vacillerait.

Cette nouvelle mobilité signifie que votre bébé entre maintenant dans le monde des chocs et des chutes. C'est une partie inévitable de l'enfance.

Il se peut que vous anticipiez des craintes de chutes et soyez angoissé qu'il se fasse mal, mais essayez de vous détendre et de prendre plaisir à regarder votre bébé explorer son environnement et développer ses aptitudes physiques. Il est compréhensible que vous vouliez protéger votre bébé pour qu'il ne tombe pas sur ses fesses après avoir tenté de se mettre debout. Mais le laisser essayer tout seul lui permet de grandir et d'apprendre par lui-même.

Maintenant que votre bébé prend plaisir à explorer, prenez le temps de sécuriser votre maison. Par exemple, vous devez fixer, enlever ou remplacer les objets fragiles ou les meubles branlants afin qu'ils ne tombent pas sur votre bébé. Il est également conseillé d'éloigner les meubles bas des fenêtres et d'installer des verrous de fenêtre. Une fois que votre bébé pourra se redresser tout seul, il deviendra vite un super grimpeur !

Qu'explore mon bébé à cet âge ?

Votre bébé va adorer apprendre à connaître le fonctionnement des objets en les secouant, en les cognant, en les faisant tomber. L'idée que l'on fait quelque chose à un objet commence à émerger. Frapper, taper, tordre, presser, secouer, faire tomber et ouvrir les objets fascinera votre bébé.

il adorera, aussi,  vous regarder ramasser un objet qu'il a laissé tomber encore et encore ! Votre bébé ne cherche pas à vous ennuyer, il trouve simplement le spectacle immensément intéressant et divertissant et ne comprend pas la notion de lassitude.

Il comprend également comment les objets sont liés les uns aux autres. Par exemple, il se rend compte que les petits objets s'insèrent dans les grands. Il trouvera facilement ce que vous cachez, et il pointera ou regardera le bon objet lorsque vous le nommerez.

Le développement de la vue de votre bébé favorise également ses capacités d'exploration. Il peut maintenant reconnaître les personnes et les objets familiers à l'autre bout de la pièce. S'il repère un objet qui lui plaît, il peut le montrer du doigt et gazouiller pour manifester sa joie, et ramper vers lui s'il le peut.

Mon bébé s'énerve lorsque je l'emmène à la crèche ou chez la nounou. Comment puis-je l'aider à s'adapter ?

Il est tout à fait normal que votre bébé montre des signes d'anxiété de séparation à huit mois. Il peut commencer à être timide ou anxieux lorsque vous arrivez à la crèche ou lorsqu'il est en présence d'étrangers, surtout s'il est fatigué ou irritable. Lorsque vous êtes hors de sa vue, il peut s'énerver et se mettre à pleurer.

Vous pouvez l'aider à surmonter son angoisse de la séparation en passant du temps avec lui à la crèche ou chez sa nourrice. Ainsi, pendant qu'il s'habitue à ses nouvelles personnes, il va être en confiance de toujours vous voir. La plupart des crèches et des assistantes maternelles prévoient une période d'adaptation pour aider votre bébé à s'adapter.

Un autre moyen d'aider votre bébé à surmonter son anxiété est de rendre chaque séparation aussi prévisible que possible. Par exemple, faites-lui toujours un bisou, dites-lui au revoir et dites-lui quand vous reviendrez. De cette façon, vous développez une routine et il ne sera pas pris par surprise lorsque vous ne serez pas là.

Même s'il est difficile de voir votre bébé s'énerver, chaque fois que vous le quittez et revenez, vous lui prouvez que vous revenez toujours. Vous l'aidez également à développer sa confiance et sa capacité à s'attacher à d'autres personnes.

S'il a peur ou éclate en sanglots, rassurez-le, mais essayez de ne pas pleurer vous-même, car cela pourrait rendre les choses plus difficiles pour vous deux.

Si votre bébé est angoissé par les séparations nocturnes, une routine de lecture, de câlins et de chants doux à l'heure du coucher peut l'aider. Vous pouvez même lui faire un massage pour qu'il soit réconforté par votre toucher.

N'oubliez pas que certains bébés supportent bien la séparation, d'autres non. Cela dépend de leur tempérament et de leur habitude à passer du temps loin de leurs parents. Si vous ou votre partenaire vous vous êtes occupés de votre bébé depuis sa naissance, il se peut que la séparation soit plus difficile pour lui que s'il avait été confié à une tierce personne (crèche, nourrice) dès l'âge de quatre mois.

S'il vous faut du temps pour calmer votre bébé, ne vous sentez pas mal à l'aise vis à vis du regard extérieur. Ne craignez pas de faire traîner les choses en longueur. Vous connaissez votre bébé mieux que quiconque, alors suivez votre instinct.

Mon bébé peut-il exprimer des émotions ?

Les sentiments de votre bébé deviennent plus évidents maintenant qu'il est capable de mieux s'exprimer. Il peut taper des mains lorsqu'il est excité, ou envoyer un baiser aux personnes familières qu'il est heureux de voir. Il peut aussi commencer à faire des signes d'au revoir.

Votre bébé apprend à comprendre ce que les autres ressentent et même à imiter leur humeur, et il peut montrer les premiers signes d'empathie. Par exemple, s'il voit un autre bébé pleurer, il peut l'observer et commencer à pleurnicher en réponse.

Mon bébé se développe-t-il bien ?

Chaque bébé est unique. Votre bébé franchira les étapes physiques à son propre rythme. Il s'agit simplement de lignes directrices sur ce que votre bébé a déjà accompli, ou le potentiel d'accomplir dans les prochains jour ou très bientôt. Laissez lui un peu de temps.

Si votre bébé est né prématurément (avant 37 semaines de grossesse), vous constaterez probablement qu'il a besoin de plus de temps avant de pouvoir faire les mêmes choses que les autres bébés de son âge. C'est pourquoi le médecin attribue deux âges à la plupart des bébés nés prématurément :

L'âge chronologique, qui est calculé à partir de la date de naissance de votre bébé.
L'âge corrigé, qui est calculé à partir de la date d'accouchement de votre bébé.

Vous devez mesurer le développement de votre bébé prématuré en fonction de son âge corrigé, et non de sa date de naissance réelle. Votre médecin et votre infirmière évalueront également le développement de votre prématuré par rapport à la date à laquelle il aurait dû naître.

Comprendre le développement et l'éveil de bébé, à 9 mois

Comprendre le développement et l'éveil de bébé, à 7 mois

Envie d'aller plus loin ?

👉 Téléchargez l'app malo, gratuitement, sur bonjourmalo.fr 👈

malo veille au développement et à l’éveil de vos enfants. À cet âge, plus de 1 million de connexions neuronales se forment chaque jour. Suivez et comprenez ses acquis pas à pas. Tous nos conseils sont fournis pas nos professionnels de santé.